Home / Danger Santé / La relation entre l’utilisation du téléphone portable et le cancer du cerveau

La relation entre l’utilisation du téléphone portable et le cancer du cerveau

téléphone portable et le cancer du cerveau

Habituellement, Nous sommes perpétuellement exposés à des ondes électromagnétiques de provenances très diverses : téléphones portables, Wi-Fi …. Mais cette surexposition représente-t-elle un danger pour notre cerveau ?

Des nouvelles études suggèrent qu’il existe bien une relation entre l’impact du téléphone portable sur le risque de tumeurs au cerveau. Si les utilisateurs de portables sont encouragés à prendre des précautions, les scientifiques ne tirent pas encore la sonnette d’alarme.

Une nouvelle étude scientifique relance le débat sur les effets du téléphone portable sur le cerveau. Cette étude confirme que les personnes utilisant leur téléphone mobile pour passer des appels plus de 30 minutes par jour, durant une période médiane de 5 ans, ont un risque deux à trois fois plus importants que les autres de développer un gliome malin ou bénin, ou une tumeur, appelée méningiome. Bien sûr, les autres facteurs de risque de tumeurs ont été pris en compte, ainsi que l’utilisation ou non d’un kit mains libres.

Qu’il est le lien entre téléphone portable et tumeur ?

La question fait débat depuis plusieurs années. Selon les chercheurs : Les résultats de cette étude éminemment sérieuse sont nets et précis certes.

Ils montrent qu’il n’y a pas de lien entre utilisation du téléphone portable et tumeur au cerveau. En revanche, il y’a une relation statistique entre la présence d’un tumeur cérébrale maligne et les très gros utilisateurs de téléphone portable ».

Si l’utilisation du portable a augmenté, les appareils se sont adaptés aux réglementations pour émettre moins d’ondes dangereuses pour la santé.

Autrement dit, les personnes souffrant de tumeurs peuvent avoir tendance à surestimer leur utilisation du portable.

Les utilisateurs doivent prendre des précautions Quoiqu’il en soit, la communauté scientifique s’accorde pour dire que les utilisateurs doivent dans la mesure du possible limiter leur exposition aux ondes émises par les portables, en utilisant notamment un kit mains libres ou en privilégiant les SMS ou les réseaux sociaux.

Dans ces circonstances, les personnes déclarant une utilisation fréquente de leur téléphone mobile ont un risque de tumeur 40% supérieur aux autres.

Et enfin, ont recommandé à ceux qui utilisent beaucoup leur téléphone portable de se servir du kit mains libres ; et de les conseiller également de limiter l’usage par les enfants.

Voir aussi

Le dioxyde de titane ou E171

Une enquête montre la dangerosité du E171, présent dans les bonbons

Le dioxyde de titane ou E171, un additif alimentaire présent dans plus de 200 sortes …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *